ShareThis

10 janvier 2010

Les mille et une vies de Billy Milligan [Daniel Keyes]

L'auteur : Je vous invite à revoir ce billet, où je présentais Daniel Keyes pour son autre roman, Des fleurs pour Algernon.

L'histoire : Quand la police de l'Ohio arrête l'auteur présumé de trois, voire quatre viols de jeunes femmes, elle croit tenir un cas facile : les victimes reconnaissent formellement le coupable, et celui-ci possède chez lui la totalité de ce qui leur a été volé. Pourtant, ce dernier nie farouchement. Ou bien il reconnaît les vols, mais pas les viols. Son étrange comportement amène ses avocats commis d'office à demander une expertise psychiatrique. Et c'est ainsi que tout commence… On découvre que William Stanley Milligan possède ce que l'on appelle une personnalité multiple, une affection psychologique très rare qui fait de lui un être littéralement « éclaté » en plusieurs personnes différentes qui tour à tour habitent son corps. Il y a là Arthur, un Londonien raffiné, cultivé, plutôt méprisant, et puis Ragen, un Yougoslave brutal d'une force prodigieuse, expert en armes à feu. Et bien d’autres. En tout, vingt-quatre personnalités d'âge, de caractère, et même de sexe différents. L'affaire Billy Milligan a fait la une des journaux américains, fascinés par ce cas et par la lutte qu’ont menée les psychiatres et Billy lui-même pour essayer de « fusionner » en un seul individu ses 24 personnalités. Quant au livre, construit comme un véritable drame shakespearien, il est le résultat de mois et de mois de rencontres et d'entretiens entre Daniel Keyes et… Ragen, Arthur, Allen et les autres.

Mon avis : Le cas authentique du premier accusé américain reconnu non coupable pour cause de personnalité multiple, voilà ce que l'auteur nous décrit. David Keyes adopte d'entrée la position de témoin, du moins, veut-il nous le faire croire : dès la préface, il annonce vouloir nous livrer les différents entretiens qu'il a pu avoir avec les différents protagonistes, que ce soit les personnalités de B.M, les victimes, les policiers ou le personnel médical, pour que nous puissions nous-mêmes nous faire notre propre avis. Et par le présent de narration, il positionne le lecteur comme étant dans l'action qui se déroule alors sous ses yeux. Par contre, il indique aussi clairement que lui-même est personnellement convaincu de la véracité du syndrôme de personnalité multiple de B.M.
On décèle ici chez Daniel Keyes le même intérêt pour tout ce qui touche au monde médical étudiant la psychologie humaine, comme il nous l'avait montré dans Des fleurs pour Algernon. Il force l'intérêt du lecteur pour le personnage principal, son attachement à quelqu'un qui a tout de même commis des crimes mais surtout qui lutte pour fusionner et qui reste d'une rare cohérence dans son contexte psychologique.
J'ai bien sûr pensé au livre La proie des âmes de Matt Ruff dont je vous ai déjà parlé. Mais alors que Matt Ruff invente une histoire et opte pour un polar, Daniel Keyes reste dans le mode "étude" qui est sa marque de fabrique. Un pavé de plus de 600 pages qui, une fois passé l'adaptation (très légère, je vous rassure) au style narratif, se dévore sans souci tellement le sujet est prenant ! Et puis, une fois accepté le diagnostic de personnalité multiple, comment ne pas être révoltée par la dernière partie qui est un pamphlet contre la crétinerie des juges et de certains soi-disant spécialistes qui contrecarrent systématiquement tous les efforts faits par B.M et par ceux qui lui sont proches pour qu'il puisse être soigné !


Objectif PAL :
-22

Ce roman fait également parti du challenge le 100 ans de littérature américaine de Bouh. Je m'étais engagée pour deux romans, c'est fait. Mais j'en ai encore d'autres en réserve qui entreront dans ce challenge !






6 commentaires :

Marie a dit…

Ce type de pathologie donne froid dans le dos...

Bouh a dit…

Quel livre! A lire sans hésiter!

pimprenelle a dit…

J'ai lu beaucoup de bien de ce livre ces dernières semaines, et il me tente vraiment beaucoup!

petite fleur a dit…

@ Marie : froid dans le dos, mais terriblement fascinant aussi :-)

@Bouh et Pimprenelle : Un livre très intéressant et bien écrit. Et sur le même thème, je vous conseille La proie des âmes de Matt Ruff.

Neph a dit…

J'adore ce livre ! Mon avis doit être aussi dithyrambique que le tien !

petite fleur a dit…

Oui, il y a beaucoup d'avis positifs !