ShareThis

20 avril 2014

La plume empoisonnée [Agatha Christie]

Et un nouveau titre d'Agatha Christie, sorti exprès pour le challenge Petit Bac d'Enna.

L'histoire : Le notaire, le médecin, la femme du pasteur... tout le monde y passe. Et le doute s'insinue dans les esprits. Il n'y a pas de fumée sans feu... Pourtant les accusations portées par les lettres anonymes qui déferlent sur Lymstock sont tout à fait grotesque. Ne serait-il pas judicieux de s'attaquer aux petits scandales qui émaillent la vie du village ? Mais non... L'auteur des lettres préfère donner dans la fantaisie.

Il n'empêche qu'a force de bombarder la petite commu-nauté de propos aussi invraisemblables qu'orduriers, il finira bien par toucher juste un jour. Et qui sait s'il ne déclenchera pas un drame ?

Mon avis : Cette fois la reine du crime nous plonge dans l'ambiance d'un petit village de campagne. Alors que Jerry et Joanna Burton arrivent à Lymstock en espérant y trouver tranquillité et calme, des lettres anonymes injurieuses arrivent à presque chaque habitant. Lorsque les lettres arrivent, la remarque la plus entendue est "Pas de fumée sans feu". C'est l'occasion de nous présenter les personnages emblématiques du village et les relations que chacun entretient, le tout mâtiné d'un soupçon de comédie sentimentale. Ce n'est qu'assez tardivement qu'intervient le premier mort, et encore plus tardivement que Miss Marple apparaît pour tout résoudre, de façon assez anecdotique.

Je disais donc étude de mœurs, car nos deux jeunes londoniens posent un regard sans a priori sur ceux qui les entourent. Ils présentent ce qui fait la vie dans un petit village situé loin de la folie de la capitale : les visites aux voisins, les ragots et rumeurs, la place des domestiques dans la maisonnée... Au détour de ces aspects ruraux, il est aussi question de la condition féminine à cette époque. Pointe l'idée qu'une femme peut subvenir à ses besoins sans dépendre d'un homme, pour s'assurer une vie. Ce petit regain de liberté est vite tempéré par le mariage vite proposé à une jeune fille qui a disparu une journée entière avec un homme et dont l'honneur pourrait être compromis. Vous l'aurez compris, la vie des gens prend le pas sur l'enquête.

Le tout n'est pas dénué d'humour grâce aux échanges entre frère et sœur qui ne s'épargnent pas et se parlent avec une franchise rafraîchissante dans cette ville où tout finit toujours par se savoir. La façon de raconter de Jerry laisse entendre les dénouements romantiques que lui et sa sœur connaitront.

Un bon moment de lecture, sans être pour autant à mettre au panthéon de l'auteur.

Je fais entrer cette lecture dans le challenge Petit Bac 2014 d'Enna, catégorie Matière.


Et bien sûr, il participe au Challenge Agatha Christie de George.

6 commentaires :

Mango lila a dit…

Je ne sais plus si je l'ai lu mais j'aime pratiquement tous les Agatha Christie que j'ai pu lire jusqu'ici! Ils me détendent toujours!

cassie a dit…

coucou
J'avais beaucoup aimé cette enquête de Miss Marple. ;)

Kllouche a dit…

Jamais lu d'Agatha Christie , la honte :( Je ne commencerai pas par celui-là en tout cas vu ce que tu en dis ^^

La chèvre grise a dit…

@ Mango lila : C'est exactement ça pour moi aussi. Quand j'hésite trop sur la lecture suivante ou quand je suis en "crise de lecture", je me tourne toujours vers Agatha Christie.

@ Cassie : pas très présente la Miss Marple sur celui-ci tout de même :-)

@ Kllouche : Ah oui, quand même :-) Si tu dois commencer, il faut découvrir avec "Les 10 petits nègres" ou "Le crime de l'Orient Express".

Lilibook a dit…

Tellement à lire avec Agatha Christie. Je suis loin de tous les avoir lu. J'en ai quelques uns dans ma pal et j'en ai terminé un il y a peu.

La chèvre grise a dit…

@ Lilibook : clairement, il y a en a beaucoup.En plus, en dehors des très connus, j'ai un peu tendance à les oublier. Donc, c'est un perpétuel recommencement :-)