ShareThis

05 juin 2015

Séries #2

On continue sur les séries télévisées. C'est parti !


Peaky Blinders, saison 1 :

Diffusée sur Arte, la première saison m'a tenue particulièrement en haleine et c'est avec impatience que j'attends la diffusion de la deuxième saison.

En 1919, à Birmingham, soldats, révolutionnaires politiques et criminels combattent pour se faire une place dans le paysage industriel de l'après-Guerre. Le Parlement s'attend à une violente révolte, et Winston Churchill mobilise des forces spéciales pour contenir les menaces. La famille Shelby compte parmi les membres les plus redoutables. Surnommés les "Peaky Blinders" par rapport à leur utilisation de lames de rasoir cachées dans leurs casquettes, ils tirent principalement leur argent de paris et de vol. Tommy Shelby, le plus dangereux de tous, va devoir faire face à l'arrivée de Campbell, un impitoyable chef de la police qui a pour mission de nettoyer la ville. Ne doit-il pas se méfier tout autant la ravissante Grace Burgess ? Fraîchement installée dans le voisinage, celle-ci semble cacher un mystérieux passé et un dangereux secret.

Visuellement très réussie, la mise en scène sert aussi les personnages. D'odieux ils deviennent attachants et vice-versa. Faisant son beurre de la misère humaine après la Première guerre mondiale,  Tom Shelby a lui aussi payé un lourd tribut dans les tranchées. Un drame historique fort et une période assez méconnue, le tout sur fond de saga familiale où les liens du sang sont à la fois une protection et une condamnation.



True detective, saison 1 :

La traque d'un tueur en série amorcée en 1995, à travers les enquêtes croisées et complémentaires de deux détectives, Rust Cohle et Martin Hart.

Cette saison tient à la fois du policier d'ambiance, du film fantastique, de la saga régionale. Pas de scènes d'action, juste de l'introspection et du contemplatif, au milieu du bayou. Après le passage de Katrina, il ne fait pas bon vivre en Louisiane, surtout pour les plus pauvres. C'est l'ambiance et les paysages qui m'ont surtout marquée. Les acteurs sont au top. Et le format mini-série est parfaitement adapté : 8 épisodes par saison, avec des acteurs et une intrigue qui changent totalement entre chaque saison.



Broadchurch, saison 2 :

Une petite communauté se retrouve sous les projecteurs des médias après la mort d'un petit garçon. Deux enquêteurs sont chargés de résoudre cette affaire délicate, tout en essayant de garder la presse à distance et de préserver le tourisme. Face à un tel drame, les habitants commencent à s'épier les uns les autres, faisant remonter à la surface bien des secrets...

Ça, c'était le pitch de la saison 1. Alliant ambiance british, suspense et drame, cette série était magnifique. Je ne la conseille cependant pas aux âmes sensibles tellement les émotions sont fortes.  Encore une mini-série, qui offre au spectateur en quelques épisodes la solution du mystère. Il n'était pas gagné qu'une suite voit le jour. Ce n'est que par sa qualité que les fans sont apparus et ont poussé pour une deuxième saison. Idée qui m'a fait trépigner d'impatience.  Il faut dire qu'entre les deux diffusions, la bande-son ne m'a pas quittée.




The walking dead, saison 5 :

Après une apocalypse ayant transformé la quasi-totalité de la population en zombies, un groupe d'hommes et de femmes mené par l'officier Rick Grimes tente de survivre... Ensemble, ils vont devoir tant bien que mal faire face à ce nouveau monde devenu méconnaissable, à travers leur périple dans le Sud profond des États-Unis.

Dans un premier temps, je ne donnais pas cher de ma capacité à m'intéresser plus de deux saisons à cette série. Un peu comme pour Breaking Bad, je craignais la lassitude et des personnages qui tourneraient en rond. Surprise surprise, je suis chaque saison avec autant de plaisir jusqu'à maintenant. Peut-être parce que voir des gens massacrer des zombies a un côté défoulant par personnage interposé. À voir comment les réalisateurs vont tenir encore sans lasser le public... cela semble une vraie gageure.

3 commentaires :

**Marie** a dit…

J'ai adoré Broadchurch ! Vivement une saison 3

Lisa a dit…

Je ne connais pas Peaky Blinders mais ça à l'air top !!! Je vais essayer de regarder, voir ce que ça donne ;)

La chèvre grise a dit…

@ Marie : pas encore vu la saison 2, mais dans pas longtemps.

@ Lisa : une jolie série proposée par Arte. A découvrir.