ShareThis

15 mai 2017

Poulets grillés [Sophie Hénaff]

L'auteur : Journaliste, romancière et traductrice, Sophie Hénaff est née en août 1972 et travaille au magazine Cosmopolitan. Poulets grillés est son premier roman et il a remporté les prix Polar en séries et Arsène Lupin.

L'histoire : Le 36 Quai des Orfèvres s'offre un nouveau patron. Le but de la manœuvre : faire briller les statistiques en placardisant tous ceux qu'on ne peut pas virer et qui encombrent les services. Nommée à la tête de ce ramassis d'alcoolos, de porte-poisse, d'homos, d'écrivains et autres crétins, Anne Capestan, étoile déchue de la judiciaire., a bien compris que sa mission était de se taire.

Mais voilà, elle déteste obéir et puis... il ne faut jamais vendre la peau des poulets grillés avant de les avoir plumés !

Mon avis : Mais où ai-je bien pu repérer ce roman ? Aucune idée ! En attendant, je l'ai longtemps laissé sur ma liste avant de sauter le pas et de l'acheter. J'avoue que je m'attendais, à la lecture de la quatrième de couverture, à quelque chose de plus drôle que ça. Mais il n'empêche que cette brigade est originale et fort sympathique. Chaque membre a son caractère qui explique comment il a pu atterrir dans ce placard. Enfin, pas si définitif que ça, le placard, car le travail, sans être facile, pourrait s'avérer plus important qu'il n'y parait.

Les situations s'avèrent parfois cocasses et parsemées de moments plus légers, les dialogues sont  amusants. Mais les personnages sont surtout très humains. Un peu barjots, mais attachants aussi. De tous ceux qui sont rattachés officiellement au commissaire Capestan, la poignée ici présentée est celle de ceux qui n'ont pas complètement renoncé et qui ont un vrai amour du métier. Capestan saura se servir de leurs qualités autant que de leurs défauts pour en faire une vraie brigade.
Quant à l'enquête, sans être révolutionnaire, elle est habilement construite et distrayante. Spéciale dédicace à la Vendée, puisqu'une partie de l'intrigue se passe aux Sables d'Olonne ! Le(s) coupable(s) est(sont) bien dissimulé(s) jusqu'à la toute fin. Et bien sûr, ce roman est propice à mettre en lumières les guerres internes à la police, entre les services et entre les personnes pour monter le plus haut et le plus vite dans la hiérarchie, ou faire descendre les concurrents.

Bref, une jolie lecture sans prétention autre que de faire passer un bon moment. J'ai quitté à regret cette galerie de personnages hauts en couleur. La fin ouvre sur une suite probable, qui sera je l'espère un peu plus pimentée.

Poulets grillés, de Sophie Hénaff
Livre de poche
Septembre 2016

2 commentaires :

Alex Mot-à-Mots a dit…

Une équipe de bras cassés que j'aime beaucoup.

keisha a dit…

J'ai raffolé de cette découverte; oui, il existe une suite.