ShareThis

10 juillet 2015

Le livre de la mort [Anonyme]

Il y a un peu plus d'un an qu'avec Loesha nous faisions une lecture commune du 3e opus des aventures du Bourbon Kid, Le cimetière du diable. Nous avions bien sûr aimé et, avant la sortie d'un 5e volet en septembre, il était grand temps de sortir le 4e des étagères, en le lisant avec Loesha.

L'histoire : Il est sans doute préférable pour votre bien-être que personne n’inscrive jamais votre nom dans Le Livre de la mort, sans quoi il vous resterait très peu de temps pour formuler vos dernières volontés. Aussi on peut aisément comprendre que celui-ci fasse l’objet de multiples convoitises, en général assez mal intentionnées. Et que quelques contrariétés guettent son actuel détenteur, l’infortuné Sanchez.

Officiellement mort, le Bourbon Kid, le tueur le plus impitoyable que la terre ait jamais portée, devrait, pour sa part, pouvoir aspirer à des jours heureux en compagnie de Beth, son amour de jeunesse enfin retrouvé. Encore faudrait-il que sa nouvelle identité reste secrète, sans quoi ses nombreuses victimes et ses ennemis, plus nombreux encore, pourraient bien s’unir pour élaborer une terrible vengeance. Mais quand Beth est kidnappée et qu’il s’avère être le seul à pouvoir sauver la petite ville de Santa Mondega d’un terrible bain de sang, le Bourbon Kid n’a plus qu’une solution : revenir d’entre les morts. Plus sauvage et impitoyable que jamais.

Vous pensiez ne jamais plus rien pouvoir lire de plus déjanté et jubilatoire que les trois premières aventures du Bourbon Kid ? Vous aviez tort.

Mon avis : J’ai mis un peu de temps à comprendre que l’action se situait là où je l’avais laissée dans L’œil de la lune et du coup à retrouver mes marques.

On retrouve avec toujours autant de plaisir ces personnages susceptibles et prêts à tuer pour un rien. En gardant toujours la part d’humour qui fait le charme de ces romans, l’auteur réussit son coup surtout grâce à Sanchez, le barman du Tapioca qui va changer de métier et devenir flic. On aime toujours le mélange des genres, entre policier, western, gore, humour…

Après, ça manque de nouveauté pour être un coup de cœur. Une série, du plaisir vite consommé, il faut que ça bouge pour ne pas lasser. L’objectif est atteint, mais il n’en reste pas forcément grand-chose après. L’évolution du Bourbon Kid est un peu trop attendue. Attention à ne pas s’essouffler donc et je crains pour le 5e volet qui sortira en septembre chez Sonatine. Cependant, je ne bouderai pas mon plaisir, notamment avec la scène de massacre généralisé finale qui est jubilatoire et se laisse dévorer.

"Tex approcha un peu plus son visage de l'écran afin de mieux y voir. "Un des types s'est fait décapiter, dit-il. L'autre s'est fait couper en deux dans le sens de la longueur.
 - Coupé en quoi ?
 - En deux. À partir du bas de l'abdomen. Dans le sens de la longueur, tu vois. Comme une tartine.
 - Putain !
 - Tu m'étonnes. Ça doit pas être agréable."

Le livre de la mort, d'Anonyme
Traduit par Diniz Ghalos
Éditions Sonatine pour Kindle
Avril 2012

6 commentaires :

Loesha a dit…

Bon, finalement on en est un peu rendues au même point... Bien mais pas génial...
C'est vrai que c'est malheureux, mais cette saga se transforme de plus en plus en conte de fée, où les vilains petits canards se transforment en cygnes, où les princesses épousent leurs princes charmant... Pitié "Anonyme", je veux retrouver la noirceur d'antan !

La chèvre grise a dit…

C'est vrai que je préférais le Kid quand j'en savais moins sur lui en fait. Là, il a une vie et un rôle de sauveur, ce qui enlève la noirceur du personnage.

Léa TouchBook a dit…

Je veux absolument lire un roman de cet auteur :)

Alex Mot-à-Mots a dit…

Si j'ai bien aimé le premier, je n'ai pas eu envie de continuer.

leslivresdegeorgesandetmoi a dit…

Mon homme a lu la série mais j'avoue n'être pas trop tentée pour ma part !

Folavrilivres a dit…

Le Livre sans nom est dans ma PAL depuis un moment... mais je n'arrive toujours pas à me décider à l'entamer!